Water Makes Money : Arte le journal du 14 02 13

JEAN-LUC TOULY

Procès contre le documentaire "Water makes money"
Water Makes Money : Arte le journal du 14 02 13
le site de ARTE, le journal replay


Le procès intenté par Véolia contre le distributeur français et le protagoniste principal du documentaire "Water makes money" s'est ouvert le 14 février. Diffusé sur ARTE et dans les salles de cinéma, le film dénonce le système « opaque » de gestion de l'eau, associant la plupart des communes françaises aux entreprises privées. Dans le même temps, une directive européenne prévoit de transformer les règles des marchés publics, ce qui fait craindre à de nombreux citoyens une privatisation de l'eau.


Reportage de David Bornstein et Carolin Ollivier.



Edité le : 14-02-13
Dernière mise à jour le : 15-02-13



In Deutsch
Frankreich: Rechtsstreit um den Dokumentarfilm "Water makes money" Wasser ist ein lukratives Geschäft. Das zeigte sich bei der Privatisierung der Wasserwirtschaft in Frankreich. Darüber berichtet der Dokumentarfilm "Water makes Money" von 2010. Darin wird der französische Wasserkonzern Veolia scharf kritisiert. Nun steht ein ehemaliger Mitarbeiter des Unternehmens, der für den Film interviewt wurde, vor Gericht. Veolia verklagte auch die französische Vertriebsfirma des Films. Über den Prozessauftakt und das umstrittene Thema "Wasserprivatisierung" berichtet David Bornstein.

Erstausstrahlungstermin:
Do, 14. Feb 2013, 19:00

Une intervention de JL Touly qui finit évacué
Arte radio Veolia débordé

Une intervention de JL Touly lors du colloque politique de l'eau en mars 2011 qui finit par une évacuation musclée devant le micro de Arte qui l'accompagnait et qui laisse tourner son micro malgré les invitations appuyées de la sécurité pour qu'elle coupe son micro malgré l'autorisation obtenue

Le 2 mars 2011, le colloque "Politique de l'eau" accueille Antoine Frérot, PDG de Veolia Environnement, l'un des deux grands de la gestion privée de l'eau.


Dans la salle, Jean-Luc Touly, salarié de Veolia, milite contre cette marchandisation de l'eau publique, qui entraîne trop souvent hausse des prix, baisse de la qualité et corruption. Le micro de Pascale Pascariello est la goutte qui va tout faire déborder

Un reportage de Pascale Pascariello (10 min)
Production : ARTE Radio.com

Edité le : 22-03-11



Commentaires (2)